INC : présentation de l'Institut

La chimie est l’art d’assembler les atomes pour créer les molécules et les matériaux de demain. Elle est donc en prise directe avec notre quotidien. En France et à l’étranger, les chimistes des laboratoires que l’Institut de chimie du CNRS (INC) pilote avec ses partenaires académiques et industriels font avancer les connaissances. Leurs résultats conduisent notamment à des prix Nobel en recherche fondamentale ou sont couronnés par d’autres distinctions dans des champs plus appliqués. Avec de nombreux brevets et start-up, l’INC s’illustre régulièrement dans la valorisation et l’innovation au travers de nouveaux produits et procédés.

Les structures de l'INC

Parce qu’elle étudie la matière et ses transformations, la chimie est par définition à l’interface de toutes les disciplines : biologie, physique, écologie, ingénierie, etc. Les unités de recherche de l’INC sont à même de développer les nouveaux outils dont auront besoin les partenaires. C’est donc naturellement que l’INC mène sa politique scientifique avec les autres instituts et la Mission pour l’interdisciplinarité du CNRS.

Pour mettre en œuvre cette politique, l’INC mobilise ses ressources (personnels, laboratoires, moyens financiers) au service de la communauté de la recherche en chimie et au-delà.

12 000 personnes dans 148 laboratoires

L’INC compte plus de 140 laboratoires qui fédèrent environ 12 000 personnes employées par le CNRS et ses partenaires : chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens et administratifs. Les chercheurs de l’INC sont principalement rattachés à 6 sections disciplinaires du comité national pour la recherche scientifique, instance d’évaluation avec laquelle l’INC interagit étroitement. L’INC bénéficie également de l’aide et des avis de son conseil scientifique référent, régulièrement associé à l’élaboration de la politique de l’institut.

Des laboratoires multipartenariaux

Les  laboratoires rattachés à l’INC sont construits sur le modèle d’un partenariat avec des acteurs académiques, divers organismes de recherche et des entreprises autour de projets scientifiques communs.

Cette structuration amène l’INC à travailler en concertation avec des universités, des écoles d’ingénieurs, des organismes comme le CEA, l’Inserm ou l’Inra, mais aussi des industriels. Le partenariat avec des établissements étrangers est une des briques de sa politique internationale.

Une structuration adaptée au contexte

En accord avec ses partenaires, l’INC structure ses laboratoires sous des formes juridiques très diverses, adaptées aux enjeux : unité mixte de recherche (UMR), unité mixte internationale (UMI), unité mixte de service (UMS), unité propre de service (UPS), etc.

Les laboratoires peuvent eux-mêmes se regrouper au sein de différentes structures afin de mieux tirer parti de la complémentarité de leurs travaux et de partager leurs équipements et/ou recherches : fédérations de recherche (FR), groupements de service (GDS), groupements de recherche (GDR), groupement d’intérêt scientifique (GIS), etc.

Chiffres clés INC

  • 5 043 chercheurs et enseignants (dont 1 525 CNRS)
  • 2 861 ingénieurs et techniciens (dont 1 435 CNRS)
  • 3 797 doctorants et post-doctorants
  • 148 unités de recherche        
  •   65 groupement de recherche et structures fédératives
  •   25,5 millions € de budget annuel

Source : Zento 2019

  •     4 prix Nobel depuis 1987
  •  240 brevets prioritaires et 11 licences exploitées en 2019
  •  180 start-up

 

Impulser et coordonner la recherche, de l'atome au matériau

L’INC favorise la recherche fondamentale, source de savoirs et d’applications, sous l’angle de la conception, de la théorie, de la modélisation, de la synthèse, de l’analyse, des procédés industriels. Déceler l’émergence et favoriser le caractère créatif de la discipline est un des éléments centraux de sa politique. Mais l’institut a aussi à cœur de soutenir les actions phares et les savoirs stratégiques.

Faciliter l’accès aux ressources scientifiques

Pour orienter ses travaux, le chercheur doit établir l’état de l’art dans son domaine et aux interfaces d’autres disciplines partageant un objet de recherche commun. Il a donc besoin d’un accès facilité à la bibliographie scientifique la plus récente. Pour lui garantir cet accès le plus large aux publications comme aux bases de données de référence, l’INC s’appuie sur l’institut de l’information scientifique et technique du CNRS via un site dédié.

INIST

Communiquer et valoriser les résultats

La communication de l’INC traite l’actualité de ses laboratoires et la diffuse auprès du grand public, des industriels et des autres acteurs de la recherche.

L’INC communique à travers les supports du CNRS : CNRS Le Journal, le webzine CNRS News (pour la communauté internationale), la lettre CNRS Innovation (à destination des industriels), la lettre En direct des labos (destinée à la presse). Les supports génériques tels que les communiqués de presse, le site web et les réseaux sociaux enrichissent cette communication, comme les événements grand public (Forum du CNRS, Forum Horizon chimie, Village de la chimie) et ceux destinés aux industriels et à la communauté scientifique.

Assurer la sécurité dans ses laboratoires

Soucieux de la protection de ses personnels, de ses installations et de l’environnement des laboratoires, l'Institut de chimie soutient l’amélioration de la sécurité dans les unités de recherche par des campagnes de financement destinées à l’achat de nouveau matériel de sécurité, à l’entretien du matériel existant et à la sécurisation des installations. Ces actions sont pilotées annuellement par l’INC en collaboration avec les ingénieurs de prévention et sécurité des délégations régionales du CNRS.

Un laboratoire CNRS unique!

L’INC coordonne par ailleurs les activités de l’unité de service « Prévention du risque chimique ».  Cette unité apporte une contribution importante en matière d’expertise et conseil, de formation et d’information sur les produits et les procédés chimiques utilisés ou générés dans les laboratoires de toutes disciplines. Ses actions et recommandations de nature scientifique, technique et règlementaire s’adressent à la communauté scientifique et à ses partenaires publics et privés.

Prévention du risque chimique

Organigramme

Directoire

Directeur de l'INC (1)

Assistante de direction

Directrice adjointe administrative (1)

Assistante

Chimie organique et supramoléculaire - Chimie du vivant et pour le vivant (1)

Directrice adjointe scientifique - 4A - Sections 12 et 16

Assistante

Chimie moléculaire et réactivité - Chimie physique et analytique - Chimie théorique (1)

Directeur adjoint scientifique - 4B - Sections 13 et 14

Assistante

Matériaux - Polymères - Matière molle (1)

Directeur adjoint scientifique - 4C - Sections 11 et 15

Assistante

Partenariats industriels et internationaux

Directeur adjoint scientifique

Directeurs adjoints scientifiques

Chimie organique et supramoléculaire - Chimie du vivant et pour le vivant (6)

4A - Sections 12 et 16

Délégué scientifique

Section 12 - Matériaux hybrides et bioinspirés

Délégué scientifique

Section 16 - Synthèse organométallique, hétérochimie, chimie médicinale

Délégué scientifique

Section 16 - Chimie bio-organique et bio-inspirée

Délégué scientifique

Section 16 - Chimie Thérapeutique - Alliance Aviesan

Chargée d'études en administration scientifique (CEAS)

Assistante

Chimie moléculaire et réactivité - Chimie physique et analytique - Chimie théorique (7)

4B - Sections 13 et 14

Délégué scientifique

Section 13 - Calculs & données, chimie théorique

Délégué scientifique

Section 13 - Physico-chimie expérimentale

Déléguée scientifique

Section 14 - Catalyse

Déléguée scientifique

Section 13 - Chimie atmosphérique - Alliance Allenvi

Délégué scientifique

Section 13 - Chimie de coordination et complexes métalliques

Chargée d'études en administration scientifique (CEAS)

Assistante

Matériaux - Polymères - Matière molle (6)

4C - Sections 11 et 15

Délégué scientifique

Section 11- Matière molle et polymères

Délégué scientifique

Section 15 - Chimie du solide et matériaux du nucléaire

Déléguée scientifique

Section 15 - Matériaux et traitement de surface

Délégué scientifique

Section 11 - Énergie, hydrogène - Alliance Ancre

Chargée d'études en administration scientifique (CEAS)

Assistante

Partenariats industriels et internationaux (3)

Chargée d'affaires internationales 50%

Responsable valorisation

Juriste

Interdisciplinarité

Grandes infrastructures de recherche et plates-formes (3)

Chargé de mission Politique de données des IR

Chargée opérationnelle des IR et des plateformes

Assistante

Projets scientifiques transverses (2)

Études prospectives

Assistante

Direction administrative

Directrice adjointe administrative (1)

Assistante

Affaires juridiques (1)

Juriste

Budget (1)

Chargé du budget

Communication (4)

Responsable communication

Délégué scientifique pour la communication

Chargée scientifique pour la communication

Assistante de communication

Effectifs et personnels non permanents (1)

Chargé du suivi des effectifs et personnels non permanents

Europe (2)

Déléguée scientifique - Europe

Chargée d'affaires Europe 50 %

Formation (1)

Déléguée scientifique - Formation

Information scientifique et technique (1)

Chargée de mission - Information scientifique et technique

Prévention et sécurité (1)

Chargé de mission - Prévention et sécurité

Délégués scientifiques

Sections (10)

Section 11

Matière molle et polymères

Section 12

Matériaux hybrides et bioinspirés

Section 13

Calcul & données, chimie théorique

Section 13

Physico-chimie experimentale

Section 13

Section 14

Catalyse

Section 15

Chimie du solide et matériaux du nucléaire

Section 15

Matériaux et traitement de surface

Section 16

Synthèse organométallique, hétérochimie, chimie médicinale

Section 16

Chimie bio-organique et bio-inspirée

Alliances (3)

Ancre

Énergie, hydrogène

Allenvi

Chimie atmosphérique

Aviesan

Chimie thérapeutique

Calcul et données

Communication scientifique

Formation

Information scientifique et technique

Prévention et sécurité