Jean-Pierre SimorreDélégué scientifique - Grandes infrastructure de recherche

Médaille de bronze du CNRS

Jean-Pierre Simorre, 36 ans, est chargé de recherche au Laboratoire de RMN de l'Institut de biologie structurale Jean-Pierre Ebel (CNRS - CEA) à Grenoble. Spécialiste de la résonance magnétique nucléaire, son travail de recherche porte tant sur des développements méthodologiques que sur des études structurales et dynamiques de macromolécules (ARN et protéines).

Il a, par exemple, mis au point une nouvelle approche permettant une augmentation de sensibilité dans l'analyse des molécules d'ARN. Les études en solution qu'il a récemment poursuivies concernent les structures d'ARN catalytique, comme celle du ribozyme en tête de marteau ou d'aptamère, comme celui capable de reconnaître un broncho-dilatateur, la théophylline. Il a étudié également la structure et la dynamique de la glycine décarboxylase, complexe enzymatique de haut poids moléculaire, produit lors de la photo-respiration des plantes.