L’« Horizon Prize 2022 » de la Royal Society of Chemistry attribué à l’équipe « Cu-lighting »

International Distinctions

L’équipe « Cu-lighting » composée de chercheurs du Laboratoire de chimie moléculaire et thio-inorganique (CNRS/Université de Caen/ENSICAEN), de la Technical University of Munich et des universités de Linköping et Turin, vient de se voir attribuer l’« Horizon Prize 2022 » de la « Dalton Division » de la Royal Society of Chemistry pour ses résultats sur le design de complexes de cuivre(I) pour les cellules électrochimiques luminescentes.

Les cellules électrochimiques luminescentes (LECs en anglais) sont des dispositifs qui génèrent de la lumière à partir d’un courant électrique, un phénomène connu sous le nom d’électroluminescence. Ce dispositif d’éclairage pourrait réduire considérablement le coût des LEDs organiques.

Les première LECs incorporant des complexes de cuivre ont été élaborées en 2005 et ont rapidement suscité un fort intérêt car le cuivre présente une alternative économiquement intéressante par rapport à l’iridium, métal noble et peu abondant, qui est le plus souvent utilisé pour ces applications. Cependant, jusqu’à présent, les LECs émettant de la lumière bleue et blanche étaient manquantes. L’équipe « Cu-Lighting » composée de chercheurs de 5 universités européennes (Technical University of Munich, University of Caen, University of Linköping and University of Torino), vient de synthétiser de nouveaux complexes de cuivre(I) qui ont permis de résoudre ce problème via une approche pluridisciplinaire incluant la chimie, l’ingénierie et les mathématiques.

Ce travail pourrait rapidement trouver des débouchés industriels pour des applications en décoration, marquage et médecine, et plus généralement pour les appareillages optiques à base de film fins (optoélectronique).

https://www.rsc.org/prizes-funding/prizes/2022-winners/cu-lighting/#undefined

Contact

Sylvain Gaillard
Enseignant-chercheur au Laboratoire de chimie moléculaire et thio-inorganique
Stéphanie Younès
Responsable Communication - Institut de chimie du CNRS
Anne-Valérie Ruzette
Chargée scientifique pour la communication - Institut de chimie du CNRS
Christophe Cartier dit Moulin
Chercheur à l'Institut parisien de chimie moléculaire & Chargé de mission pour la communication scientifique de l'INC